Vous êtes ici : AccueilFormationMaster

Evaluation des politiques publiques territoriales 2

Semestre Semestre 4
Type Obligatoire
Nature Cours
Crédits ECTS 3
Volume horaire total 16h
Volume horaire CM 16h CM

Responsables

Pré-requis

  • Capacité à détecter les difficultés dans la mise en œuvre d’une évaluation
  • Identifier les méthodes adéquates en fonction du contexte
  • Interpréter et formuler des recommandations sur les résultats
  • Maîtrise des notions de base en économétrie de l’évaluation (biais de sélection, résultats potentiels, contrefactuel, causalité – approches quantitatives)

Objectifs

Deux volets

  • Evaluation des politiques publiques I (UE 2) : évaluation qualitative
  • Evaluation des politiques publiques II (UE 5) : évaluation quantitative

Objectifs du cours

Comprendre les enjeux de l’évaluation des politiques publiques, déterminer les objectifs d’une évaluation, décrire les problèmes fondamentaux de l’évaluation et présenter les méthodes permettant de les traiter de manière quantitative et qualitative.

Contenu

Approches qualitatives

1) Introduction : Les grandes étapes d’une démarche d’évaluation d’une politique publique territoriale (Dominique Vollet, 3 heures)

2) Evaluation de la valeur ajoutée territoriale des politiques publiques (Dominique Vollet, 3 heures)

Application à la mise en œuvre du programme Leader

3) Evaluation de la compatibilité institutionnelle des politiques publiques (Laurence Amblard, 6 heures)

Session 1 : PICA, une méthode d’évaluation de la compatibilité institutionnelle des politiques publiques (3 heures)

  • La prise en compte de la dimension institutionnelle dans l’évaluation des politiques publiques
  • Le concept de compatibilité institutionnelle
  • La méthode PICA (Procedure for Institutional Compatibility Assessment)

Session 2 : Application à la mise en œuvre de la Directive Nitrates en Auvergne (3 heures) Approches quantitatives

L’économétrie de l’évaluation a pour objectif de quantifier les effets d’une intervention (politique publique ou autre) sur un résultat (développement économique, salaire, emploi, dépenses, etc…) mesuré sur une population statistique (pays, collectivités territoriales, entreprises, ménages, individus, etc…). Dans certains cas, le dispositif cible généralement certains individus, ou dans d’autres cas les individus choisissent de participer au dispositif, ce qui implique que les participants possèdent des caractéristiques différentes et souvent difficilement mesurables (capacités cognitives, motivation, situation antérieure). Une comparaison simple entre participants et non participants ne permet pas directement de distinguer l’effet du dispositif de l’effet provenant de caractéristiques différentes entre participants et non participants. Le défi majeur de l’économétrie de l’évaluation est d’identifier le résultat de participants en l’absence du dispositif (résultat contrefactuel). Ce cours présente les principales méthodes permettant de répondre à ce problème et propose des applications dans le domaine des politiques d’emploi et de développement territorial.

Contrôles des connaissances

Approches quantitatives:

Angrist, J. D., & Pischke, J. S. (2008). Mostly harmless econometrics: An empiricist's companion. Princeton university press.

Approches qualitatives:

Amblard, L., Mann, C., 2011, Ex ante institutional compatibility assessment of policy options: methodological insights from a case study on the Nitrate Directive in Auvergne, France, Journal of Environmental Planning and Management 54: 661-684.

Theesfeld, I., Schleyer, C., Hagedorn, K., Callois, J.-M., Aznar, O., Alkan Olsson, J., 2010, The Institutional Dimension in Policy Assessment

Theesfeld, I., Schleyer, C., Aznar, O., 2010, The procedure for institutional compatibility assessment: ex ante policy assessment from an institutional perspective, Journal of Institutional Economics 6:3, 377-399.